Pantun dunia, le monde tel qu’il va

 

Nous vous proposons des thèmes pour nos appels à textes, mais vous pouvez, bien entendu, nous envoyer également des pantouns du thème de votre choix. Ils feront l’objet d’une sélection et publication séparées. Ce fut le cas pour cette jolie suite de Valeria Barouch :

Où iront les fleurs demain ? 

Complot morne contre les étoiles,
Verrou de nuages sur les cieux.
Chaque jour est une obscure toile
Où le monde peint des troubles périlleux.

Toujours plus hautes, les vagues de chaleur,
Rivages glissant sous des flots voraces.
Surchauffe constante d’un monde querelleur,
Des peuples sombrent ou se déplacent.

Un géant se réveille en tonitruant,
Le soleil a dévoré sa blanche cime.
L’homme joue à la Belle au bois dormant,
L’avenir sera loup peu magnanime.

La plainte de l’arbre s’écroulant
N’est que cadre pour le silence.
Des cataclysmes perturbants,
Les lendemains émoussent la stridence.

Les fleurs grimpent vers d’autres aires,
L’aigle cherche un nouveau royaume.
L’homme rêve de lointains univers
Pour fuir son monde devenu fantôme.

La nuit d’encre par une faille béante
Connecte la terre à l’éclat des cieux.
L’espoir est une planète flamboyante,
La conquête de l’homme courageux.

Valeria Barouch

Laisser un Commentaire