Sélection « Beauté »

L’esplanade des Arawaks
(Schoelcher, Martinique, Bord de mer)
Photopantoun pour nos petits enfants

Suite à notre dernier appel à textes sur le thème de la Beauté, nous vous remercions pour vos propositions et vous dévoilons avec plaisir notre sélection !
Sur les 58 poèmes proposés, 14 ont été retenus.
Malgré de nombreux poèmes « non-pantouns » reçus, ceux-ci n’ont globalement pas séduit le comité de lecture, et notre sélection est donc essentiellement axée sur les pantouns : un seul des textes retenus n’en est pas un !
Ne relâchez pas vos efforts ! Nous vous solliciterons bientôt à travers un nouvel appel. N’oubliez pas qu’il est toujours possible de nous adresser également d’autres pantouns, hors appels, pour publication dans notre revue.
Bonne lecture 🙂

***

Valeria Barouch

En mai, le marais résonne
Du chant des grenouilles.
Si l’amour te rend aphone,
Compose des bafouilles.

***

Catherine Baumer

La pluie a dévasté la plage
La cabane en bois se délite
Les larmes sur ton beau visage
Ruinent ton rimmel anthracite

***

Armelle Grellier-de Calan

La fleur de nénuphar éclot dans son écrin,
Le bananier hautain lui fait un bel ombrage.
La chaleur des tropiques a dénudé mon sein,
Ton regard argentin lui rend un bel hommage.

À foison les parfums, les éclats de couleur
Primevère, rose, gentiane et coquelicot…
À foison nos amours, nos ébats de douceur
À terre, robe, corsage et calicot.

***

Jean de Kerno

Presser le Beau pour en extraire le faux,
peindre le Laid en guise d’une audace.
Prêcher le Ciel quand le ciel fait défaut,
peindre la Terre quand les couleurs s’effacent.

***

Cédric Landri

Branchages fleurissent,
Si beau le prunier !
Visages rougissent,
Troublante amitié !

Éperdue l’étoile bondit
Et colore tout l’univers.
Entendu le cœur resplendit
Et dévore chaque lumière.

Magnifique violette,
À ras de la tondeuse !
Dans les plus folles fêtes,
Tu es toujours joyeuse !

***

Elise Lettrat

Le tournoi, cairn

Sur
la mer
devant moi
sur la montagne
derrière mon dos
deux poèmes tournoient
pour la beauté d’une dame assise
le regard noyé dans le ciel.

***

Yann Quero

Comète glacée en ciel céruléen,
crisse l’azur, indifférente aux nuages.
Cruelle beauté me laissant pour seul bien
ton inaccessible sourire en mirage.

Fauvette chante la beauté de l’éphémère
quand le coucou sème ses œufs pour toujours.
Qui du combat de la vie gagne la guerre ?
L’histoire le dira à la fin des jours.

Laiteuse cataracte d’aveugle regard,
sur aucune beauté ne se pose.
L’amour fou ne laisse parfois percevoir
que l’opaque surface des choses.

***

Pantoun-échange

Magnifique violette,
À ras de la tondeuse !
Dans les plus folles fêtes,
Tu es toujours joyeuse !

Cédric Landri

Sur un pantoun de Cédric Landri

Au ras des pâquerettes
la tondeuse qui bruit.
Au ras des pâquerettes
Pantoun était tapi.

Jean de Kerno

Laisser un Commentaire