Poèmes-sardinosaures

Photo d’illustration : Porte du Théâtre de La Rousselle à Bordeaux Photo : Patricia Houéfa Grange

Lors de la publication de notre sélection de pantouns sur le thème des sardinosaures, nous vous avions annoncé un second envoi : des poèmes qui, sans être des pantouns, nous ont tout de même séduits. Les voici :

Daniel Birnbaum

J’ai vu le canarval
bêtement déguisé
pour le carnaval
et puis être mangé

***

Ludovic Chaptal

 Le Chimpangolin

Un vieux chimpangolin aux dents longues rongea
Les barreaux de sa cage et prit la clef du monde,
Et depuis, pauvres jours, l’automne se changea
En un hiver de peur où le tonnerre gronde.

***

Marysol Rivas

Le pandalmatien de noir, de blanc,
Au cœur de l’automne polychrome détonne,
Son rire rappelant que file le temps
dont chaque seconde monotone nous étonne.

***

Louise Sbretana 

Le cœur gerboueux se néangloutissait
Dans l’abrime des zo-eaux d’autrefoire.
Sirupleutre et floritrogne, l’armour sangbrait
Au tsunennemi de nos déessespoirs.

***

Julien Transy

Serrés comme de vulgaires sardinosaures
Parmi cent mille escargorilles mâles et femelles
Autant de chalbatros et bien d’autres trésors
Au Muséum d’Histoires Surnaturelles

Laisser un Commentaire