Georges Voisset

Georges Voisset, médiéviste, malayologue et ancien professeur de poétique comparée, a contribué par ses traductions et travaux souvent pionniers  (contes, poèmes d’Indonésie, Malaisie et Singapour, poésie traditionnelle) à révéler au public francophone le prodigieux réservoir poétique dormant de l’Archipel malais-indonésien. Son recueil Sonorités pour adoucir le souci fait partie de la collection UNESCO des œuvres représentatives de l’humanité. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des spécialistes du pantoun, qu’il pratique depuis des décennies, et président de Pantun Sayang, l’Association Française du Pantoun.

Lire l’entretien de Georges Voisset sur LePetitJournal.com.

Quelques-uns de ses pantouns :

Buah cempedak di luar pagar
ambil galah tolong jolokkan
Saya budak baru belajar
kalau salah tolong tujukkan

Le fruit de champedak,  derrière l’enclos,
s’il vous plaît – gaulez-le pour moi.
Enfant je suis,  tout frais éclos,
si fais erreur – s’il vous plaît,  montrez-moi.

Trad. G. Voisset

***

Indah sungguh warna pelangi
tidak luput hingga senja
Ke lurah sama diharungi
usaha bersama membawa bahagia 

L’arc-en-ciel aux belles couleurs
jusqu’au soir colorie les cieux.
Traversons donc ensemble la vallée,
l’effort en groupe rend joyeux.

Trad. G. Voisset

1 Commentaires

  1. Bonjour, m’intéressant au pantoun à partir du cas spécial d’Harmonie du soir, je cherchais en vain votre adresse électronique sur Internet pour vous envoyer un article sur lequel votre avis m’intéresserait, mais je viens de le mettre en ligne sur mon site (à mon nom, v. ci-dessous)
    J’ai commencé bien tardivement à lire votre ouvrage de l’Harmattan sur le pantoun avec beaucoup d’intérêt.
    Une question (naïve?) que je me pose: en cas d’alternance de voix dans un pantoun en chaîne (= « berkait » je crois?), l’alternance de voix est ou était-elle de distique à distique, ou de couplet à couplet?
    Cordialement
    Benoît de Cornulier (prof retraité m’intéressant à la versification spécialement française)

Laisser un Commentaire