Bibliopantoun

Bibliographie évolutive raisonnée du pantoun

Cette bibliographie générale est la toute première de son espèce à tenter de répertorier systématiquement les références relatives au pantoun en tant que genre poétique universel autonome. S’il existe de nombreuses études sur le pantoun malais / indonésien, donnant parfois d’imposantes bibliographies, celles-ci sont quasi exclusivement destinées à un public censé connaître les langues, ou du moins le contexte de l’archipel, sinon un public « spécialisé ». Et nullement un public général considéré comme susceptible de s’intéresser, pour lui-même, au genre pantoun. L’ambition de cette bibliographie est donc moins, d’abord, de pallier une lacune de contenu, qu’une lacune du regard. Tout en visant, comme toute bibliographie scientifique, à l’exhaustivité, en répertoriant notamment toutes les références accessibles en français, elle prend acte que cette lacune, désormais, commence à être enfin et heureusement comblée.

Sont donc exclues par principe les références en langues des régions d’origine, sauf exceptions. De même – sauf exceptions toujours – les domaines du pantoum « à la française » et du pantun en tant que désignant un genre épique distinct dans diverses cultures de l’archipel, ne sont pas inclus. En revanche l’histoire des colonisations, le rôle de l’anglais notamment dans un pays d’origine, la Malaisie, impliquent d’insérer cette bibliographie dans un contexte plus large que le seul domaine francophone. On n’en notera que mieux combien les sources francophones ont apporté à la connaissance d’un univers poétique qui n’est pas, historiquement, celui de son expansion coloniale.

Méthodologiquement, il s’est souvent avéré artificiel de placer une référence uniquement en tant que source de pantouns, de traductions ou en tant qu’étude, le tout étant très généralement associé à des degrés divers. Lorsqu’il s’agit de sources importantes nous avons fait le choix de les rappeler dans chacune des rubriques concernées. Cet outil, le premier du genre consacré exclusivement au genre pantoun, ayant d’abord pour but de signaler le rôle joué conjointement par les voyageurs, les chercheurs « spécialistes » et les poètes et autres « amateurs » dans la progressive révélation des intérêts poétiques universels du pantoun, bien plus riche et complexe qu’il n’y parait lors d’un rapide passage. Ce qui explique le succès et le développement actuels de sa pratique. Par un autre principe, le classement antichronologique, nous avons choisi de mettre en valeur cette progression très diversifiée mais parfois lente, jusqu’à l’accélération en cours de cette reconnaissance « de plein droit et de plein exercice ».

Enfin, les poètes n’étant pas les seuls artistes à avoir découvert l’art du pantoun. L’avant-dernière section permet de constater la plasticité d’un genre dévolu à la « performance », ou se prêtant aussi bien aux arts visuels, loin de se limiter à ce qu’y avait trouvé, puis figé, le « pantoum » occidental. L’aventure continue, le « vrai pantoun malais » accédant à toutes les scènes que ses potentialités artistiques multiples permettent et méritent.

Toute proposition visant à compléter cette « bibliopantoun » ouverte est bienvenue.

Pantun Sayang / AFP
juin 2019

I. PANTOUNS DE CRÉATION
II. PANTOUNS TRADITIONNELS / TRADUCTIONS
III. ÉTUDES
IV. NOTES ET DOCUMENTS DIVERS
V. SITES

****

I. PANTOUNS DE CRÉATION

Voisset, Georges (2018). Les Centuries Pantoun. 100 Pantuns – 100 Traducteurs / 100 Pantouns – 100 Translators. Ill. Patricia Houéfa Grange. Pantouns et Genres Brefs, Hors Série n°1, Pantun Sayang. Les Amis du Pantoun Francophone. (E-book incluant des réécritures créatives). En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Timeless Love. A Modern Puntone Collection. George Manos (USA, editor), Ahkarim Abdul Halim (Kedah, Malaysia), Ilya Kablam (Kuala Lumpur, Malaysia, Irwan Abu Bakar (Kuala Lumpur, Malaysia) (2018). Kuala Lumpur : E-sastera.com. En ligne : https://esasteradotcom.wordpress.com/2018/07/05/

Coux, Claire-Lise (2017). Kemenyan. Hallennes-lez-Haubourdin :The Book Edition. En ligne : https://www.thebookedition.com/fr/

Grange, Patricia Houéfa (2017). Pantouns et autres poèmes du retour. Bordeaux : Ed. Mariposa.

Le Bail, Stéphanie (2017). Le vers et le bleu. Pantuns. Paris : Ed. Glyphe.

Kerno, Jean de (2016). La Princesse Bidasari. In : Kerno, Jean de -, L’Histoire de Coëtrac’h. Contes des forêts magiques. Ill. Frédéric Routier. Schoelcher : La Cave aux Loups. (Sept contes incluant des pantouns. Réécriture du célèbre conte de Bidasari.) En ligne : Lettres de Malaisie : https://lettresdemalaisie.com/traductions

Landri, Cédric (2016). Plumes, Pluies et Pantouns. La Rochelle : Mots Nomades Production (Coll. Poids Plume).

Pelletier, Luce, Nonnet, Jean-Claude (2016). Rengoum. Saint-Chéron : Ed. Unicité. (Renga et pantoums enchaînés).

Quero, Yann (2016). Par-delà la mer sans sommeil. In : Sur les Traces de Lovecraft. Anthologie. Aix-en-Provence : Editions Nestiveqnen. (Novella fantastique incluant des pantouns liés).

Bouchaud, Jérôme, Voisset, Georges (2015). Une Poignée de Pierreries. Collection de pantouns francophone. Andert et Condon : Editions Jentayu / Association Francophone du Pantoun. (Environ 250 pantouns. Recueil pionnier de pantouns de création).

Gallardo Topete, Salvador (2013). Los pantun de Sandoval que se transformaron en coplas. Tierra Baldía, 53, p. 19-20.

Trutt, Jean-Claude (2013). Pantouns alsaciens. In : Mon Bloc-notes. (Quatrains traditionnels et créations d’allure pantoun). En ligne : https://jean-claude-trutt.com/articles/pantouns-alsaciens

Trutt, Jean-Claude (2012). Pantouns français. In : Mon Bloc-notes. En ligne : https://jean-claude-trutt.com/articles/pantouns-francais

Gallardo Topete, Salvador (2011). Pantun. Guardagujas [Supplément littéraire de La Jornada Aguascalientes],37, p. 2-5, 22/10/2011. (Regroupe une soixantaine de quatrains). En ligne : http://www.lja.mx/2017/01/pantun-salvador-gallardo-topete/

Voisset, Georges (2010). Le Chant à quatre mains. Pantouns et autres poèmes d’amour. Paris : Association Franco-Indonésienne Pasar Malam (Coll. du Banian 1). (172 pantouns traditionnels en français et divers pantouns et autres formes brèves traditionnelles et de création).

Pantouns (2008). Soleils et Cendres. Revue d’écriture, 65. (Numéro consacré au pantoum contemporain).

Gallardo Topete, Salvador (1998). Poemas pantun. Tierra Baldía, 14, p. 3.

Sandoval, Víctor (1998). Coplas que mis oídos oyeron. Mexico : Ediciones del Ermitaño.

Voisset, Georges (1997). La terre et l’eau : un siècle de poésie de l’archipel malais, 1913-1996 : anthologie bilingue, Indonésie, Malaisie, Singapour, Brunei. Présentation, choix et traductions. Paris : You-Feng.

Voisset, Georges (1996). Le pantoun malais aujourd’hui. Poésie 96, 64, p. 100-110 (Chants du monde).

Ghil, René (1938). Œuvres t.III. Paris : A. Messein. (Inclut divers pantouns composés d’après le pantoun authentique).

Croisset, Francis de (1935). La Dame de Malacca. Paris : Grasset. (Roman incluant plusieurs faux pantouns, les « Pantouns du prince Selim »).

Ghil, René (1902). Le Pantoun des Pantoun, Paris et Batavia, 1902. Melle : E. Goussard. (Rééd. Jouet, Jacques (1998) Echelle et Papillons. Le Pantoum. Paris : Les Belles Lettres, Coll. Architecture du verbe). (Une oeuvre fondamentale dans l’histoire poétique du genre en Occident).

Méry, Joseph (1855). Les damnés de Java. Bruxelles : Kiessling.

Bouët, Auguste (1842). Singhy le Malais. Histoire indienne. Paris : Berquet et Pétion.

Fouinet, Ernest (1830). Choix de poésies orientales traduites en vers et en prose par MM. Ernest Fouinet et al., recueillies par M. Fr. Michel. Paris : Bureau de la Bibliothèque Choisie. (Inclut les pièces malaises découvertes en 1826 puis retraduites par Ernest Fouinet, dont les fameux Papillons reproduits par Victor Hugo dans la note 11 de ses Orientales en 1829, ainsi qu’une traduction-recréation personnelle).

Chamisso, Adelbert von (1822). In malaiischer Form. In : Uber Malaiische Volkslieder. Morgenblatt für gebildete Stände, 04/01/1822. Repris in : Chamisso, Adelbert von (1831). Gedichte. Francfort : Weidmannsche Buchhandlung. (Trois pantouns liés de l’auteur de facture malaise originale).

II. PANTOUNS TRADITIONNELS / TRADUCTIONS

Aziz, Ninot (2018). Bidasari and the Djinn. Retold from an old legend, The Epic of Bidasari. Ill. Dani Warguide, Walid Muhammad and Shimo Manaf.Kuala Lumpur : Silverfish Sdn Bhd. (Réécriture, un pantoun traditionnel).

Voisset, Georges (2018). Les Centuries Pantoun. 100 Pantuns – 100 Traducteurs / 100 Pantouns – 100 Translators. Ill. Patricia Houéfa Grange. Pantouns et Genres Brefs, Hors Série n°1, Pantun Sayang. Les Amis du Pantoun Francophone. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Taslim, Noriah (2015). Pantun Perawi. The Narrator’s Pantun. Penang : Universiti Sains Malaysia Press. (Un précieux répertoire qui actualise les rapports du pantoun aux traditions narratives).

Voisset, Georges (2015). Le Trésor malais. 250 pantouns. Khazanah Melayu. 250 Pantun. Présentation, choix et traduction française. Kuala Lumpur : ITBM. (Ouvrage bilingue).

Voisset, Georges (2012). Contes sauvages. Les très curieuses histoires de Kancil le petit chevrotain. D’après les textes originaux malais. Ill. Frédéric Routier. Bécherel : Les Perséides. (Trad. Naidu, Renuga Devi (2015). Tales from the Deep Forest. The very curious adventures of Kancil the Mouse Deer. Kuala Lumpur : ITBM. Contes traditionnels incluant des pantouns).

Muhammad Haji Salleh (2011). The Epic of Hang Tuah. Trad. Muhammad Haji Salleh, éd. Rosemary Robson. Kuala Lumpur : ITBM. (Traduction intégrale de l’épopée classique malaise, incluant parmi les plus anciens pantouns répertoriés).

Voisset, Georges (2010). Le Chant à quatre mains. Pantouns et autres poèmes d’amour. Paris : Association Franco-Indonésienne Pasar Malam (Coll. du Banian 1). (172 pantouns traditionnels en français et divers pantouns et autres poèmes de création).

Mahdi, Waruno (2007). Malay words and Malay things. Lexical souvenirs from an exotic archipelago in German publications before 1700. Wiesbaden : Harrassowitz Verlag.

Millie, Julian (2004). Bidasari. Jewel of Malay Muslim culture. Leiden : KITLV Press. (Trad. intégrale en quatrains).

Daillie, François-René (2000). La lune et les étoiles. Le pantoun malais. Récit-essai-anthologie Paris : Les Belles-Lettres (Coll. Architecture du verbe). (Contient 504 pantouns, répertoriés par thème et par le premier vers. Une référence).

Backlund, Staffan (2000). Pantun : Malajisk folkpoesi. Ellerströms : Förlag AB.

Lee, Robert (Robert Seet) (2000). Celebrating 100 years 1900-2000. Malacca : Persatuan Peranakan Cina Melaka (613 pantouns baba-nyonya écrits ou collectionnés par Lee Chin Lin. Un des nombreux recueils du genre).

Voisset, Georges (2000). Pantouns malais (Quarante pantouns). Bécherel : Les Perséides (Coll. Art Bref).

Voisset, Georges (1997). Le Livre des charmes : incantations malaises du temps passé. Présentation, choix et traductions. Paris : La Différence (Coll. Orphée). (Bilingue).

Parnickel, Boris Borisovitch (1996). Rucei. Sumur di Landang. Traditsionnaya i Sovremennaya Malayskaya Poeziya. Moscou : Krasnaya Gora (« Le puits dans le champ. Poésie malaise moderne et traditionnelle ». Inclut 69 pantouns et une étude).

Voisset, Georges (1996). Sonorités pour adoucir le souci : poésie traditionnelle de l’archipel malais. Présentation, choix et traductions. Paris : Gallimard (Coll. Connaissance de l’Orient – UNESCO Œuvres Représentatives).

Poèmes dans le métro (1995). Montreuil : Le Temps des Cerises. (Trois pantouns).

Daillie, François-René (1993). Anciennes voix malaises. Cognac : Fata Morgana (Coll. Les Immémoriaux). (166 pantouns, bilingue).

Voisset, Georges (1993). Pantouns malais. Présentation, choix et traductions. Paris : La Différence (Coll. Orphée). (137 pantouns, bilingue. Seul recueil illustrant les diverses potentialités du genre).

Friedenkraft, Georges (1990). Pantouns malais. Bulletin de l’Association des Anciens Elèves de l’INALCO, novembre 1990, p. 11-18.

Daillie, François-René (1987). Quarante pantouns malais (Deuxième série). Sud, 69/70. (Bilingue).

Daillie, François-René (1985). Quarante pantouns malais. NRF, 392, p. 117-128. (Bilingue).

Stiller, Robert Reuven (1971). Antologia literatury malajskiej. Wrocław : Zakł. Nar. im. Ossolińskich (Biblioteka Narodowa, seria 2). (Inclut près de 300 pantouns).

Nevermann, Hans (1956). Stimme des Wasserbüffels – Malaiische Volkslieder. Eisenach-Kassel : Erich Roth – Verlag. (Edition et étude de quelque 500 pantouns malais traduits en allemand, étendue à des régions périphériques peu répertoriées ainsi qu’au genre sino-malais).

Prampolini, Giaccomo (1953). Cinquanta pantun indonesiani. Milan : All’insegna del pesce d’oro.

Sim, Katharine (1953). Flowers of the Sun. Singapour : Singapore Eastern University Press. (Rééd. (1957) More Than a Pantun : Understanding Malay Verse. Singapour : Times Book International). (Pantouns et traductions. Un modèle de traductions poétiques non rimées).

Brown, C. C. (1952). Sejarah Melayu. Malay Annals. Translation. Journal of the Malayan Branch of the Royal Asiatic Society, 25 (2 et 3). (2° éd. (1970) Oxford /Singapour : Oxford in Asia Paperback).

Braasem, Willem Alexander (1950). Pantuns : Vertaald en Ingeleid. Djakarta ; Amsterdam ; Surabaya : De Moderne Boekhandel Indonesië. (Quelque 200 pantouns indonésiens avec traduction néerlandaise. Choix important de pantouns d’amour).

Braasem, Willem Alexander, Preyre, E.A. (1950). Pantouns. Poésies populaires indonésiennes. Cahiers du Sud, 30, p. 293-306. (Repris (1957) in : Caillois, Roger, Lambert, Jean-Clarence. Trésor de la poésie universelle. Paris : Gallimard). (13 pantouns en français).

Hamilton, Arthur Wedderburn Harting (1941). Malay pantuns / Pantun melayu (Quatrains). Singapour : Eastern Universities Press Ltd. (Bilingue. 150 pantouns annotés. Un ouvrage de référence. Première publication en 1932 : Malay Sonnets. Pantun Melayu).

Hose, Edward Shaw (1933). Malay Proverbs – A compilation of proverbs and proberbial expressions, with some pantuns and riddles, take from earlier Publications. Singapour : W. T. Cherry, Government Printer

Wan Boon Seng (1933). Nyanyi-an, Extra-turns & Pantons : Kronchongs, Stambols, Special Extra-turn songs. Singapour : Chin Inn & Co

Fauconnier, Henri (1930). Malaisie. Paris : Stock. (Prix Goncourt 1930. Œuvre de référence. Traduction par l’auteur des pantouns cités dans l’édition établie par Roland Fauconnier (1995) : Paris : Editions du Pacifique, 3° impression 2015). Traductions étrangères : Sutton, Eric (1931) The Soul of Malaya. Londres : E. Mathews & Marrot ; Wolf, Horst (1939). Das Palmenhaus, ein Roman aus Malaienland. Leipzig : A.H. Payne ; Nauta, Clara (1986). Maleisië. Utrecht/Antwerp : Uitgeverij, L.J. / Veen, B. V ; Stiller, Robert Reuven (1986). Malajska przigoda. Gdańsk : Wydawnictwo Morskie.

Overbeck, Hans (1930). Pantoens in het Javaansch. Djawa, Weltevreden, 10, p. 208-230. (161 pantouns en langue javanaise avec leur traduction en néerlandais et une introduction).

Overbeck, Hans (1927). Malaiische Weisheit und Geschichte. Einführung in die Malaiische Literatur. Die Chronik der Malaien. Die Krone aller Fürsten. Die Chronik der Malaien. Aus dem Malaiischen übertragen von Hans Overbeck. Iena : Eugen Diederichs. (Rééd. partielle (1976) Malaiische Chronik / Hang Tuah, aus dem Malaiischen übersetst von Hans Overbeck. Dusseldorf- Cologne : Eugen Dietrichs Verlag. (Etudes et traductions de grands classiques incluant de nombreux pantouns).

Overbeck, Hans (1925). Insulinde II. Malaiische Erzählungen : Romantische Prosa. Hikayat Raja Muda ; Geschichten vom Zwerghirsch, aus dem Malaiischen übertragen.– Lustige Geschichten – Geschichten vom Zwerghirsch. Aus dem Malaiischen übertragen von Hans Overbeck. Iena : Eugen Diederichs. (Edition de textes classiques, nombreux pantouns dans la Hikayat Raja Muda).

Overbeck, Hans (1923). Malayische Pantuns. Deutsche Wacht, 9 (8), p. 26-35. (Pantouns malais).

Overbeck, Hans (1922). Hikayat Hang Tuah, die Geschichte von Hang Tuah von dem Malayischen übersetzt von H. Overbeck. Munich : Georg Müller. (Traduction pionnière intégrale de l’épopée de Hang Tuah).

Overbeck, Hans (1922). The Malay Pantun. Journal of the Royal Asiatic Society, Straits Branch, Singapore, 85, p. 4-28. (Article fondamental illustré).

Morgenthaler, Hans (1921). Matahari : Stimmungsbilder aus den malayisch-siamesischen Tropen. Zürich : Orell Füssl

Overbeck, Hans (1920). Pantoen Melajoe. Batavia : Balai Pustaka. (Rééd. (2004) Ridhwan, Anwar ; Kratz, E.U. Hati Mesra: Pantun Melayu Sebelum 1914 : Suntingan Hans Overbeck. Kuala Lumpur : DBP. (Importante collection de pantouns anciens par le choix anthropologique des thèmes).

Zoozmann, Richard (1920). Dichtergarten der Weltpoesie. Eine Sammlung von mehr als 3000 lyrischen und epischen Dichtungen deutscher und fremdländischer Dichter und Dichterinnen aus der ältesten Zeit bis zur Gegenwart. Berlin : Globus Verlag. (Rééd. (1989) Die schönsten Liebesgedichte und Schelmenstücke aus drei Jahrtausenden Eltville : Bechtermünz). (Inclut : « Malaiische Pantuns. (Sinngedichte) », quatre pantouns retraduits).

Dussek, O.T. (1919). Long-chair Malay. Singapour : Kelly and Walsh. (40 pantouns sans traduction).

Dussek, O.T. (1918). Teka-teki. Singapour : Methodist Publishing House. (Inclut quelques devinettes pantounées. Le vol. II inclut une introduction en anglais).

Overbeck, Hans (1914). The ‘Rejang’ in Malay Pantuns. Journal of the Royal Asiatic Society, Straits Branch, 67, p. 219-220. (Trois collections de pantouns rejang).

Wilkinson, Richard James, Winstedt, Sir Richard Olaf (1914). Pantun Melayu. Singapour : Malaya Publishing House. (Ouvrage majeur. 1251 pantouns en malais. Dernière réimpression en 1961).

Moszkowski, Max (1909). Auf neuen Wegen durch Sumatra. Berlin : Dietrich Reimer (Ernst Vohsen).

Swettenham, Frank Athelstane (1907). An account of the origin and progress of British influence in Malaya. Londres – New York : J. Lane.

Ophuijsen, Charles Adriaan van (1904). In : J. Kats : Boeah pikiranpadoeka Toean Ch. A. Van Ophusyen dari hal pantun Melajoe. Warna Sari Melajoe. Weltevreden, Bandung : N.V Boekhandel Visser, p.175-191. (Rééd. (2011) Muhammad Haji Salleh, Adilla, Ivan. Layarkan Kapal Dalam Embun. Sepilihan Pantun Minangkabau. Penang : Penerbit Universiti Sains Malaysia). (Un recueil de référence de pantouns minangkabau avec traduction en malais, incluant de nombreux pantouns-sizains et pantouns étendus).

Modigliani, Elio (1901). Piccolo contribute alla conoscenza degli canti populari malesi. Archivio per l’antropologia e l’etnologia, 31, p. 381-400. (300 pantouns).

Starkweather, Chauncey C. (1901). Malayan Literature, comprising romantic tales, epic poetry and royal chronicles. New York : Colonial Press. (Rééd. (2012) The Epic of Bidasari and Other Tales. Kuala Lumpur : Silverfish Books).

Wilkinson, Richard James (1901). A Malay-English Dictionary. Singapour : Kelly & Walsh Limited. (Réed. (1985) A Classic Jawi – Malay – English Dictionary. Malacca : Penerbit Baharudinjoha). (Le dictionnaire le plus complet de la langue malaise ancienne, document de premier ordre, contenant plusieurs centaines de pantouns, demi-pantouns et autres formes brèves en illustrations. Classement alphabétique jawi).

Skeat, Walter William Jr (1900). Malay Magic. Londres : McMillan and Co.

Marre, Aristide (1898). Proverbes et similitudes des Malais avec leurs correspondants en diverses langues d’Europe et d’Asie. Turin : C. Clausen.

Marre, Aristide (1896). Le Sadjarah malayou (l’arbre généalogique malais) ou Histoire des radjas et sultans malais depuis les origines jusqu’à la conquête de Malaka par Alphonse d’Albuquerque, en 1511. Vaucresson : Chez l’auteur.

Swettenham, Frank Athelstane (1895). Malay sketches. Londres : John Lane (2° ed. (1967) Stories and sketches).

Modigliani, Elio (1894). L’Isola delle Donne. Milan : Ulrico Hoepi Ed. (Récit de voyage célèbre incluant divers pantouns et formes brèves. Nombreuses rééditions et traductions).

Marre, Aristide (1889). Sourat Per. Oupama. An Malayou. Le livre des proverbes Malais. In : Recueil de textes et de traductions, publié par les professeurs de l’École des langues orientales vivantes. Paris : Imprimerie Nationale

Devic, Louis Marcel (1878). Légendes et traditions historiques de l’Archipel indien (Sedjarat Malayou). Traduit pour la première fois du malais en français. Paris : Ernest Leroux.

Favre, abbé Pierre Étienne Lazare (1876). Grammaire de la langue malaise. Vienne, Paris : Imprimerie Impériale et Royale.

Backer, Louis de (1875). Bidasari. Poème malais, précédé des traditions poétiques de l’Orient et de l’Occident. Paris : Plon. (Trad. en prose du Poème de Bidasari d’après la version hollandaise du baron van Hoëvell, 1863).

Marre, Aristide (1874).Histoire des rois de Pasey, traduite du malay et annotée. Paris : Maisonneuve. (Rééd. (2004) Toulouse : Anacharsis).

Klinkert, Hillebrandus Cornelius (1868). Iets over de Pantoens of Minnerzangen der Malaiers – Inleiding, Tekst en Aanteekeningen. ‘s Gravenhage : Martinus Nijhoff. (Recueil, introduction et notes sur le pantoun minangkabau).

Van der Tuuk, Herman Neubronner (1864). Tobasche spraakkunst, tweede stuk. Amsterdam : Nederlandsch Bijbelgenootschap. (Relève quelques pantouns).

Roy, Just-Jean Etienne (1863). Quinze ans de séjour à Java et dans les principales îles de la Sonde. Tours : Mame.

Dulaurier, Édouard (1859). Le pantoun considéré comme une forme de la poésie lyrique des Malays. Revue de l’Orient, de l’Algérie et des colonies, 10, p. 589-609. (Edition de pantouns, traduction et étude fondatrice en France).

Crawfurd, John (1852). Grammar and Dictionary of the Malay language. Londres : Smith, Elder and Co.

Dulaurier, Édouard (1849-1856). Annales malayes. In : Collection des principales chroniques malayes. 1er fascicule (1849) et 2° fascicule (1856). Paris : Imprimerie nationale.

Dulaurier, Édouard (1849). Chronique du royaume de Pasey. In : Collection des principales chroniques malayes. 1er fascicule. Paris : Imprimerie nationale.

Dulaurier, Édouard (1849). Voyage d’Abd ’Allah ben Abd-el-Kader, mounschy, homme de lettres, de Singapour à Kalantan, sur la côte orientale de la péninsule de Malaka, entrepris en l’année 1838. Traduit du malay avec des notes et des éclaircissements. Paris : E. Thunot. (Nombreux pantouns de bateau reproduits mais non traduits).

Föhrau, Ottomar (Biedermann, Woldemar von) (1847). Eine Sängerjugend : Dichtung nebst Anhang : das Pantun. Dresde : Adler und Dietze. (Une mention romantique, dans le sillage de Goethe).

Dulaurier, Edouard (1843). Mémoire, Lettres et Rapports relatifs au cours de langues malaise et javanaise fait à la Bibliothèque royale pendant les années 1840-1842. Paris : Editions Benjamin Duprat.

Thomas John Newbold (1839). Political and Statistical Account of the British Settlements in the Straits of Malacca. Londres : J. Murray.

Domeny de Rienzi, Grégoire-Louis (1836-1837). L’Univers, histoire et description de tous les peuples. Océanie, 5ème partie du monde. En 3 vol. Paris : Firmin Didot. (Découvertes et commentaires pionniers dans le vol. 1, 1836).

Fouinet, Ernest (1830). Choix de poésies orientales traduites en vers et en prose par MM. Ernest Fouinet et al., recueillies par M. Fr. Michel. Paris : Bureau de la Bibliothèque Choisie. (Inclut les pièces malaises découvertes en 1826 par Ernest Fouinet. Cf. Section I).

Hugo, Victor (1829). Les Orientales. Paris : Charles Gosselin. (Un pantoun lié, dénommé ‘pantoum’, apparaît dans la note 11 du poème 27).

Elout, Cornelis P. J. (1824). Maleische Spraakkunst. Grammaire de la langue malaie. Haarlem : J. Enschedé en Zonen. (Traduction séminale en néerlandais et français de la grammaire malaise de William Marsden avec ses 8 pantouns).

Chamisso, Adelbert von (1822). Uber Malaiische Volkslieder. In : Morgenblatt für gebildete Stände, 04/01/1822. (Rééd. in (1971) A. von Chamisso, Sprachkundliche Schriften, Werke, Vol.1. Zurich : Consortium AG, Zurich, à l’exception de ‘In malaiischer Form’).

Raffles, Sir Thomas Stamford (1822). Memorandum of a Journey to the Summit of Gunong Benko. Malayan Miscellanies, vol. II, p. 1-22. Bencoolen : Sumatran Mission Press. (Relève un ensemble de pantouns ‘historiques’. Petite étude).

Leyden, John (1821). Malay Annals. Traduction. Londres : Longman et al.

Crawfurd, John (1820). History of the Indian Archipelago, Vol. II. Edinbourgh : A. Constable and Co.

Marsden, William (1812). A Grammar of the Malayan language, with Introduction and Praxis. Londres : Cox & Baylis. (Un appendice de 8 pantouns traduits en anglais en fait l’ouvrage fondateur en Occident. Petite étude).

Parraud, Joseph-Pascal (1788). Histoire de Sumatra. Paris : Buisson (Traduction de Marsden, William, The History of Sumatra. Londres : T. Payne. Inclut sans doute à ce titre le premier pantoun traduit en français).

Marsden, William (1783). The History of Sumatra. Londres : T. Payne. (Contient sans doute le premier « pantoun-souche » qui sera exploité en Occident).

Lorber Johann Christoph (1688). Grammatica malaica… Vinariae : Impensis J.A. Mülleri. (Mention et traduction en latin de ‘versiculi’ de genre pantoun).

Mandelslo, Johann Albrecht von (1658). Des Hochedelgebornen Johan Albrechts von Mandelslo Morgenländische Reyse-Beschreibung. Schleswig : Druck von J. Holwein. (Célèbre récit de voyage abondamment traduit au XVIII° siècle. Rééd. (2008) F. de Valence (trad.), Voyage en Perse & en Inde. Paris : Chandeignes.) (Inclut l’une des toutes premières formes-pantoun rapportées en Europe).

III. ÉTUDES

Muhammad Haji Salleh (2018). Pantun : The poetry of passion. Kuala Lumpur : University of Malaya Press. (Réévaluation pour le public international des ouvrages antérieurs de ce poète, traducteur et spécialiste de la littérature traditionnelle de l’archipel malais).

Tengku Ritawati (2018). Pantun in the Text of Nyanyian Lagu Melayu Asli (NLMA). Harmonia. Journal of Arts Research and Education, 18 (1), p. 97-106. En ligne : https://journal.unnes.ac.id/nju/index.php/harmonia/article/view/15524

Voisset, Georges (2018). Around ‘Pantun and Music’ / Autour de ‘Pantoun et musique’. Volume I. Entre PantouM et Gamelan. – Les Indes néerlandaises. Les Dossiers de Pantun Sayang, XVI. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Voisset, Georges (2018). Around ‘Pantun and Music’ / Autour de ‘Pantoun et musique’. Volume II. Paul Johan Seelig (1876-1945). – ‘Mélodies-Pantouns’ et Keroncong. Les Dossiers de Pantun Sayang, XVII. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Voisset, Georges (2018). Les Centuries Pantoun. 100 Pantuns – 100 Traducteurs / 100 Pantouns – 100 Translators. Ill. Patricia Houéfa Grange. Pantouns et Genres Brefs, Hors Série n°1, Pantun Sayang. Les Amis du Pantoun Francophone. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Shunmugan, Krishnavanie, Soh, Bee Kwee (2017). William Marsden and John Crawfurd : English translations of Pantun in nineteenth century grammar texts. Journal of Modern Language, 24 (1), p. 49-61. En ligne : https://jml.um.edu.my/article/view/3278

Muhammad Haji Salleh (2016). Ghairah dunia dalam empat baris. Sihir pantun dan estetikanya. Kuala Lumpur : ITBM. (« Les merveilles du monde en quatre vers. La magie du pantoun et son esthétique ». Importante bibliographie).

Quero, Yann (2016). Le chant occulte des pantouns, interprétations de poèmes malais dans l’œuvre d’Henri Fauconnier. Péninsule, 72 (16), p. 47-60.

Trutt, Jean-Claude (2016). Q comme Quatrain. Un tour du monde du quatrain en poésie populaire. In : Voyage autour de ma Bibliothèque., t.VI : Insulinde. En ligne : https://bibliotrutt.eu/articles/tome-6-q-comme-quatrain. (Repris in (2016) : Tour du monde du quatrain en compagnie de Giacomo Prampolini. Les Dossiers de Pantun Sayang, XIV. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/).

Trutt, Jean-Claude (2016) : Sur les traces d’Henri Fauconnier et du pantoun. Actes de la Rencontre de Barbezieux, 9-10 juillet 2015, augmentés des Lettres de l’Inde, œuvre inédite d’Henri Fauconnier, présentation Renuga Devi Naidu. Toulouse – Andert et Condon : Arkuiris – Association Française du Pantoun.

Voisset, Georges (2016). Buon Giorno Italia ! I. Sur un pantoun traduit et retraduit. Pantouns, 16, Hiver 2015 / Printemps 2016, p. 42-43. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2016/07/revue-pantouns-numero-16/

Voisset, Georges (2016). Buon Giorno Italia ! II. Elio Modigiani : le pantoun, l’Île des Femmes et le stornello. Pantouns, 17, Eté 2016, p. 42-44. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2016/07/revue-pantouns-numero-17/

Voisset, Georges (2016). Complément d’enquête. Seize pantouns retrouvés du ‘Fonds Henri Fauconnier’. Présentation et essais de traduction. Les Dossiers de Pantun Sayang, XV. (Une première approche de textes inédits). En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Voisset, Georges (2016). Édouard Dulaurier, pionnier français des études sur le pantoun. Trois volumes. I. Les sources britanniques. II. Édouard Dulaurier. Inclut : Le pantoun considéré comme une des formes de la poésie lyrique des Malays d’E. Dulaurier. III. Les sources britanniques. Extraits originaux. Les Dossiers de Pantun Sayang, V, VI et VII. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Voisset, Georges (2016). Les Neuf Muses de William Marsden, père européen du pantoun. Les Dossiers de Pantun Sayang, XIII. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Bouchaud, Jérôme, Voisset, Georges (2015). Une Poignée de Pierreries. Collection de pantouns francophone. Andert et Condon : Editions Jentayu / Association Francophone du Pantoun. (Environ 250 pantouns. Recueil pionnier de pantouns de création rassemblés).

Bouchaud, Jérôme (2015). Une Poignée de Pierreries, recueil de pantouns francophones. In : Trutt, Jean-Claude : Sur les traces d’Henri Fauconnier et du pantoun. Actes de la Rencontre de Barbezieux, 9-10 juillet 2015. Toulouse – Andert et Condon : Arkuiris – Association Française du Pantoun, p. 137-140.

Friedenkraft, Georges (2015). Le pantoun et la nouvelle poésie francophone. In : Trutt, Jean-Claude : Sur les traces d’Henri Fauconnier et du pantoun. Actes de la Rencontre de Barbezieux, 9-10 juillet 2015. Toulouse – Andert et Condon : Arkuiris – Association Française du Pantoun, p. 141-150.

Kerno, Jean de (2015). Les rêves du professeur Abdullah bin Abdul Kadir (1796-1854). Pantouns, 14, avril 2015 (Pantouneurs du monde), p. 17-21. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-14/

Kerno, Jean de (2015). Tous autour de Smaïl. Malaisie et le genre total ou l’art du pantoun. In : Trutt, Jean-Claude : Sur les traces d’Henri Fauconnier et du pantoun. Actes de la Rencontre de Barbezieux, 9-10 juillet 2015. Toulouse – Andert et Condon : Arkuiris – Association Française du Pantoun, p. 181-206.

Shunmugam, Krishnavanie (2015). The creative style of C.W. Harrison and J.L. Humphreys in Malay pantun translation. Journal of Modern Languages, 25 (1), p. 107-125.
En ligne : https://ejournal.um.edu.my/index.php/JML/article/view/3077

Spangenberg, Sigrid Welmoed (2015). The function of pantun in Malay speech. Faculty of Humanities, University of Leiden (Mémoire de maîtrise). En ligne : https://openaccess.leidenuniv.nl/handle/1887/32097

Trutt, Jean-Claude (2015). Gurindam. Sagesse malaise. In : Mon Bloc-notes. (Présentation d’un genre lié au pantoun). En ligne :https://jean-claude-trutt.com/bloc-notes/gurindam-sagesse-malaise.pdf

Trutt, Jean-Claude (2015). Les Découvreurs Allemands du Pantoun. Trois volumes. I. Chamisso. II. Overbeck. III. Nevermann. Les Dossiers de Pantun Sayang, X, XI et XII. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Voisset, Georges (2015). Le dernier Gouverneur, le premier Pantoun et la Belle Sultane. Nouvelle histoire du ‘premier pantoun’ en français. Les Dossiers de Pantun Sayang, IX. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Ion Roşioru ou le pouvoir d’attraction du genre pantoun (2014). Pantouns, 12, Spécial Roumanie, septembre 2014, p. 17-24. (Inclut 20 pantouns malais et 20 pantouns francophones traduits en roumain par Ion Rosioru). En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-12/

Seelig, Peter (2014). History of Pantun. (Un point de vue musicologique).
En ligne :
https://www.researchgate.net/publication/260478782_History_of_Pantun

Voisset, Georges (2014). Mike Ladd. Pantouns, 11, juin 2014 (Pantouneurs du monde), p. 31-32. En ligne :
http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-11/

Voisset, Georges (2014). Ole Lillelund. Pantouns, 10, mars 2014 (Pantouneurs du monde), p. 27-28. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-10/

Gradeler, Sylvie, Jardin, Serge (2013). Malaisie un certain regard – Voyager autrement à travers l’artisanat, l’architecture, les beaux-arts et les littératures. Malacca : The Lemongrass (Rééd. (2015) Scientrier : Editions Gope).

Kerno, Jean de (2013). Les Pantoumniques. Ernest, Victor, Charles et Cie / Les Pantoumniques, Ernest, Victor, Charles dan rakan-rakan. In : Dovert, Stéphane (Coord.) (2013). Malaysia-Perancis : Menelusuri Jati Diri / Malaisie -France : Un voyage en nous-mêmes / Toulouse – Kuala Lumpur : Arkuiris – ITBM, 2013, p. 82-99. Ouvrage bilingue. Repris in (2013) : Les Dossiers de Pantun Sayang, II. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Muhammad Haji Salleh (2013). Les érudits français et le pantun malais. In : Dovert, Stéphane (Coord.) (2013). Malaysia-Perancis : Menelusuri Jati Diri / Malaisie -France : Un voyage en nous-mêmes / Toulouse – Kuala Lumpur : Arkuiris – ITBM, 2013. Ouvrage bilingue.Repris in : (2013) Les Dossiers de Pantun Sayang, III. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Trutt, Jean-Claude (2013). F comme Fauconnier. Le pantoun dans Malaisie de Henri Fauconnier (Pantoun, poésie et croyances malaises). In : Voyage autour de ma Bibliothèque, t.VI : Insulinde. En ligne : https://bibliotrutt.eu/articles/m-comme-malaisie-le-pantoun-dans-malaisie-de-henri-fauconnier

Muhammad Haji Salleh (2012). La Poétique de la littérature malaise. Trad. Monique Zaini-Lajoubert. Paris : Les Indes savantes.

Pantun – Indonesische Dichtkunst (2012). Kita, das Magazin der Deutsch-Indonesischen Gesellschaft, 2. (Numéro spécial de cette revue de Cologne sur le pantoun).

Trutt, Jean-Claude (2012). O comme Overbeck. Un commerçant hanséatique devenu érudit en littératures malaise et javanaise. In : Voyage autour de ma Bibliothèque, t.VI : Insulinde. En ligne : https://bibliotrutt.eu/articles/o-comme-overbeck

Muhammad Haji Salleh (2011). Sailing the Archipelago in a boat of rhymes. Pantun in the Malay world. Wacana, 13 (1), p. 78-104 En ligne : http://wacana.ui.ac.id/index.php/wjhi/article/view/10

Shirin, Nadira (2011). The Isthmus Between the Caribbean Literature. (Mémoire, Middletown, Connecticut, avril 2011). En ligne :
https://www.academia.edu/3168418/

Trutt, Jean-Claude (2011). Le pantoun malais. In : Carnets d’un dilettante. En ligne : https://bibliotrutt.com/

Ding Choo Ming (2010). That mighty pantun river and its tributaries. Wacana, 12 (1), p. 115-130. En ligne :
https://www.researchgate.net/publication/279274757_

Muhammad Haji Salleh (2010). Romance and Laughter in the Archipelago. Essays on Classical and Contemporary Poetics of the Malay World. Penang : Universiti Sains Malaysia Press.

Shunmugam, Krishnavanie (2010). A History of Malay Pantun translations into English. School of Languages, Cultures, and Linguistics, Translation and Interpreting Studies. Monash University. Thèse sous la direction de : Rita Wilson et Harry Aveling.

Shunmugan, Krishnavanie (2010). Pantun Translations into English in Women’s Writings in Twentieth Century British Malaya. Journal of Modern Languages, 20 (1), p. 80-93. En ligne : https://jml.um.edu.my/article/view/3600

Voisset, Georges (2010). Translating Pantun into French as a way to maintain ‘a Common Voice in a Multicultural World. In : Looi S.T., R.T. Bell, B. Templer, O. Steinmayer & Ainun Rozana Mohd. Zaid (dir.) (2010). Proceedings of Found in Translation: International Conference on Translation and Multiculturalism. Kuala Lumpur : Dept of English, Faculty of Arts and Social Sciences & Faculty of Languages and Linguistics, University of Malaya.

Wieringa, Edwin Paul (2010). Trouw niet met Bataviase Juffertjes! Bataviase Juffertjes zitten vol met kuren : Herhaling als wezenskenmerk van de pantoen en pantoum. Rozenberg Quarterly. En ligne : http://rozenbergquarterly.com

Szczerbowski, Tadeusz (2009). O przekładzie kreatywnym (malajski pantun). Studia Iberystyczne, 8, p. 161-171. (« La traduction créatrice : le cas du pantoun malais »).

Trutt, Jean-Claude (2009). P comme Pantoun. Le Pantoun malais. Comparaison avec le tanka japonais. In : Voyage autour de ma Bibliothèque, t.VI : Insulinde. (Repris en 2011 sous le titre : Le tanka japonais. Comparaison avec le pantoun malais. Les Dossiers de Pantun Sayang, VIII. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/).

Ding Choo Ming (2008). The Role of Pantun as Cultural Identity for Nusantara in 21st Century and Beyond. Southeast Asia Journal, 8 (2), p. 87-126. En ligne : https://www.academia.edu/30226694/

Pogadaev, Victor Alexandrovitch (2008). Russian Chastushka and Malay Pantun : A Comparative Study. Folklore and Folkloristics, 1 (1), p. 9-18. En ligne : https://www.academia.edu/30610903/

Pogadaev, Victor, Pogadaeva, Anna (2008). Pantun Melayu a la Rusia. Dépôt : Language and Literature, University of Malaya, Mai 2008. (Séminaire Pantun Melayu, Universiti Kebangsaan Malaysia, 6-7 décembre 2007. Comparaison entre le pantoun et la chastushka russe).

Voisset, Georges(2008). Cratyle métis. Les harmoniques franco-javanaises de René Ghil. In : Voisset, Georges (2008). Les Lèvres du monde. Littératures comparées de la Caraïbe à l’Archipel malais. Bécherel : Les Perséides, p. 243-260. Repris sous le titre de : René Ghil, premier et plus grand pantouneur francophone, Les Dossiers de Pantun Sayang, IV. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/publications/

Thomas, Phillip Lee (2007). The Malay Pantun: A problem of redundancy. Indonesia Circle. School of Oriental & African Studies, Newsletter 12 (33), p. 15-22.

Matusky, Patricia (2004). The Iban Pantun – Poetry and Song. Kuala Lumpur : University of Malaya (janvier). En ligne : https://www.researchgate.net/publication/43983377

Mohamad Agar Kalipke (2002). Das malaio-indonesische Pantun : einschliesslich des Pantuns der Sakai. Hamburg : Abera-Verlag. (Etude des pantouns des peuples Sakai de Malaisie péninsulaire).

Voisset, Georges (1998). Pour cent soixante syllabes de Max Elskamp. Le pantoum en Belgique. Cahiers du Centre International d’Etudes Poétiques, 218, p. 37-59.

Metzger, Laurent (1997). Keselarian di antara Pantun Melayu dengan Sajak Dinasti Tang. Singapour : National University of Singapore, Department of Malay Studies, Seminar Papers, 25. (Comparaison entre le pantoun malais et la poésie Tang).

Voisset, Georges (1997). Histoire du genre pantoun. Malaisie, Francophonie, Universalie. Paris : L’Harmattan.

Parnickel, Boris Borisovitch (1996). Rucei. Sumur di Landang. Traditsionnaya i Sovremennaya Malayskaya Poeziya. Moscou : Krasnaya Gora (« Le puits dans le champ. Poésie malaise moderne et traditionnelle ». Inclut 69 pantouns et une étude).

Voisset, Georges (1994). Le « vrai » pantoun et ses lecteurs en France. Revue de Littérature Comparée, 268- 270, p. 137-158.

Voyat, Raymond (1992). Promenades malaises. Parallèles. Cahiers de l’Ecole de Traduction et d’Interprétation, 14, p. 27-53. (Traduction comparée de pantouns).

T. Wignesan (1990-1991). Le pantoun : un exemple de détournement créateur ? Journal of Comparative Poïetics / Revue de Poïétique Comparée, Vol. 1, (2 – 3). (Rééd. (2008) The Poietics of the Pantun. In : T. Wignesan, Sporadic Striving amid Echoed Voices, Mirrored Images and Stereotypic Posturing in Malaysian-Singaporean Literatures. Allahabad, cyberwit.net).

Daillie, François-René (1988). Alam Pantun Melayu: Studies on the Malay Pantun. Kuala Lumpur : Dewan Bahasa dan Pustaka.

Daillie, François-René (1987). Victor et le fantôme. Siècle, 4, 1987, p. 49-55.

Thomas, Phillip Lee (1986). Like Tigers around a Piece of Meat. The Baba style of Dondang Sayang. Singapour : Institute of Southeast Asian Studies.

Xu You Nian (1986). A Comparison of Malay Pantun and Chinese Folksongs. Revue de Littérature Comparée, 238, p. 149-167.

Muhammad Haji Salleh (1980). Preliminary Notes on the Esthetics of the Malay Pantun. Jurnal Budaya Melayu, 4, p. 70-78.

Thomas, Phillip Lee (1980). Long and Short Pantun Lines. Review of Malaysian and Indonesian Affairs, 14, p. 23-39.

Étiemble, René (1979). Du ‘pantun’ malais au ‘pantoum’ à la française. Zaganienia Rodzajov Literackich, 22 (2), p. 87-106. (Repris in (1981) : Quelques essais de littérature vraiment universelle. Paris : Gallimard, p. 175-192).

Phillips, N.G. (1979). Pantun in Sijobang. In : Indonesia Circle. School of Oriental & African Studies. Newsletter, 7 (19), p. 12-20.

Thomas, Phillip Lee (1979). Syair and Pantun prosody. Indonesia, 27, avril, p. 51-63

Roolvink, Roelof (1966). Five-line songs in the Sejarah Melayu ? Bijdragen tot de Taal-, Land- en Volkenkunde, 122 (4), p. 455-457. (Sur les plus anciens pantouns relevés dans la littérature écrite malaise).

Altmann, Gabriel, Stukovsky, Robert (1965). The Climax in Malay Pantun. Asian and African Studies, 1, p. 13-20.

Brewster, P.G. (1958). Metrical, Stanzaic and Stylistic resemblances between Malayan and Western Poetry. Revue de Littérature Comparée, 32, p. 117-132.

Nevermann, Hans (1956). Stimme des Wasserbüffels – Malaiische Volkslieder. Eisenach-Kassel : Erich Roth – Verlag. (Edition et étude de quelque 500 pantouns malais, étendue à des régions périphériques peu répertoriées ainsi qu’au genre sino-malais).

Braasem, Willem Alexander (1951). En duits romanticus over de pantun. Indonesië, 5, p. 530-538.

Prampolini, Giacomo (1951). De Pantoen en de verwante dichtvormen in de volkspoezie. Indonesië, 5 (3), p. 234-243. (Mise en comparaison mondiale du pantoun et des formes quatrains).

Vries, Hendrik de (1951). Pantuns en Copla. Orientasi, 4, p. 7-16.

Winstedt, Sir Richard Olaf (1941). The Malays : a cultural history. Singapour : Kelly & Walsh.2° éd. révisée Londres : Routledge & Kegan. Trad. française sans nom d’auteur (1952) : Moeurs et coutumes des malais. Paris : Payot.

Winstedt, Sir Richard Olaf (1940). A History of Classical Malay Literature. Oxford –Kuala Lumpur : Oxford University Press. (2° éd. 1961).

R.A. Dr. Hoesein Djajadiningrat (1933). De magische achtergrund van de Maleische pantoen. Batavia : G. Kolff.

Overbeck, Hans (1930). Pantoens in het Javaansch. Djawa, Weltevreden, 10, p. 208-230. (161 pantouns en langue javanaise avec leur traduction en néerlandais et une brève introduction).

Overbeck, Hans (1923). Malayische Pantuns. Deutsche Wacht, 9 (8), p. 26-35.

Wilkinson, Richard James (1923). Papers on Malay Subjects. Singapour : Federated Malay States Government Press.

Overbeck, Hans (1922).The Malay Pantun. In : Journal of the Royal Asiatic Society, Straits Branch, 85, p. 4-28. (Article fondamental sur l’origine du pantoun et les correspondances entre pantoun et formes poétiques internationales).

Overbeck, Hans (1914). The ‘Rejang’ in Malay Pantuns. Journal of the Royal Asiatic Society, Straits Branch, 67, p. 219-220. (Collecte et étude).

Ophujsen, Charles Adriaan van (1904). Het Maleische Volkdicht. Leyde : E. J. Brill. (Analyse théorique séminale du genre).

Marre, Aristide (1901). Des différents genres de poésies chez les Malais. In : Milner, M., de Gubernatis, A. (dir.) Actes du XII° Congrès international des Orientalistes, Rome,1899, t. II. Florence : Société Typographique Florentine, p. 183-212 (Etude fondatrice).

Pijnappel, Jan (1883). Over de Maleische Pantoens. s’Gravenhage : BKI. (Extrait des Actes du 6° Congrès international des Orientalistes de Leyden, p. 161-175. Analyse théorique séminale du genre).

Klinkert, Hillebrandus Cornelius (1868). Iets over de Pantoens of Minnerzangen der Malaiers – Inleiding, Tekst en Aanteekeningen. ‘s Gravenhage : Martinus Nijhoff. (Recueil, introduction et notes sur le pantoun minangkabau).

Van der Tuuk, Herman Neubronner (1864). Tobasche spraakkunst, tweede stuk. Amsterdam : Nederlandsch Bijbelgenootschap. (Relève quelques spécificités du pantoun).

Dulaurier, Édouard (1859). Le pantoun considéré comme une forme de la poésie lyrique des Malays. Revue de l’Orient, de l’Algérie et des colonies, 10, p. 589-609. (Edition de pantouns, traduction et étude fondatrice en France).

Raffles, Sir Thomas Stamford (1822). Memorandum of a Journey to the Summit of Gunong Benko. Malayan Miscellanies, vol. II, p. 1-22. Bencoolen : Sumatran Mission Press. (Relève un ensemble de pantouns ‘historiques’. Petite étude).

Marsden, William (1812). A Grammar of the Malayan language, with Introduction and Praxis. Londres : Cox & Baylis. (Un appendice de quelques pantouns traduits en anglais en fait l’ouvrage fondateur en Occident. Petite étude).

Leyden, John (1811). On the Languages and Literature of the Indo-Chinese Nations. In : Asiatic Researches, Transactions of the Society instituted in Bengal, Vol. II, Londres : Vernor et al. (Inclut une approche académique occidentale pionnière du pantoun).

IV. NOTES ET DOCUMENTS DIVERS

Jardin, Serge (2018). Livres en français sur la Malaisie. (Précieuse liste actualisée). En ligne (Lettres de Malaisie) :
https://lettresdemalaisie.files.wordpress.com/2018/03/livres-en-francais-sur-la-malaisie-2018.pdf

Landri, Cédric (2018). Le pantoun, une pépite méconnue. Recours au poème, 5 novembre. En ligne : https://www.recoursaupoeme.fr/le-pantoun-une-pepite-meconnue/

L’Art du Pantoun (2017). Volume I : Pantouns malais. Volume II : Pantouns francophones. Rennes : Bibliothèque Valentin Haüy. (Transcriptions en braille de 80 pantouns par Christine Greslé-Hardy).

Les voix du pantoun (Collectif Pantun Sayang 2017). [Audio]. En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2018/05/les-voix-du-pantoun/ (Mise en voix de pantouns issus de Pantun Sayang, avec le livret).

Voisset, Georges (2016). Du pantoun au sonnet. Pantouns et Genres Brefs 17, juillet 2016.(Compte rendu de (2015) : Florilège. Plus de 120 sonnets indonésiens de Muhammad Yamin à Sapardi Djoko Damono. Anthologie bilingue français-indonésien, établie et introduite par Etienne Naveau. Paris : Pasar Malam / Collection du banian). En ligne :
http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-17/

Grange, Patricia Houéfa (2015). Mamiwata, Calendrier lagunaire. Aquarelles de G. Papin. [Calendrier]. Bordeaux : Éd. Mariposa. (Calendrier 2015 pantouné).

Le Dialogue des Archipels. Pantoun malais et Tanka japonais. (2015) [Exposition de 15 tableaux réalisée par Pantun Sayang. Association Française du Pantoun. Illustrations de Nathalie Dhénin]. Présentée à l’occasion du Festival international du Tanka, Martigues, 9-11 octobre

Fauconnier, Roland (2014). Henri Fauconnier : Conquêtes et renoncements. Paris : Editions du Pacifique. (Biographie et rares documents sur le prix Goncourt 1930 et Malaisie, par son fils).

Voisset, Georges (2014). Au fait, vous avez dit Pantoun ou Pantoum ? En ligne (Lettres de Malaisie) : http://lettresdemalaisie.com/2012/05/14

Voisset, Georges (2013). Ce que raconte le cacatoès. Le Banian,16 : Langues d’Indonésie. L’archipel nous fait signe(s), p. 131-145.

Ladd, Mike (2011). The Eye of the Day. Five Pantuns. [Vidéopoème réalisé avec Cathy Brooks au Festival Overload de Liverpool, 2010]. En ligne : http://www.youtube.com/watch?v=AHbkVNee5ak). Publication in : Island, printemps 2011. Trad. Voisset, Georges (2014). Mike Ladd. Pantouns, 11, juin (Pantouneurs du monde), p. 31-32. En ligne :
http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-11/

Voisset, Georges (2010). De Lamartine au gusti Jilantik. Bref parcours romanesque de 1860. Le Banian, 9 : Pourquoi Bali ?, p. 176-184.

Voisset, Georges (2010). Promenade dans les rizières du temps. Le Banian, 7 : Le Riz est le propre de l’homme, p. 5-24.

Arends, Renate, soprano ; van Dijk, Henk Mak, piano. (2009, 2012, 2015). [CD Muziekweb¬] Enregistrements de mélodies de pantouns par Paul Seelig. Réf. : https://www.muziekweb.nl/

Hollander, John (2001). Cinq pantouns retraduits d’après A. Hamilton, repris pour soprano (Judith Bettina) et piano (James Galworthy). In : Milton Babbit, Songs and Encores. [CD Bridge, 2007] Textes et traductions in : Voisset, Georges (2014), John Hollander, Pantouns, 9, janvier (Pantouneurs du monde). En ligne : http://pantun-sayang-afp.fr/2014/03/revue-pantouns-numero-9/

Howat, Roy (1996). Ravel, rhythm and form. Journal of Musicology, 16 (1), p. 39-47.

Chambert-Loir, Henri (1994). Eating the text: English plates decorated with Malay poems. Indonesia and the Malay World, 63, p. 183-210. (Faïences « pantounées »).

Newbould, Brian (1975). Ravel’s Pantoum. Musical Times, 116/1585 (mars), p. 228-31.

Ravel, Maurice (1915). Trio en la mineur M. 67. Paris : Durand et Cie. (Contient un mouvement intitulé Pantoum).

Seelig, Paul Johann (1914). Zwei Malayischer Lieder (Pantoens uit Malakka), Opus 24. Œuvre pour voix et piano, également éditée sous le titre de : Zwei Malayische Lieder (Pantun aus Malakka) für eine Singstimme mit Pianofortebegleitung. Suivi de : Pantuns (Maleise Pantoens), Opus 46 (12 pantouns, s.d) ; puis de : Pantuns (Maleise Pantoens), Opus 49 (13 pantouns, s.d.). Bandung : Editions Matatani/Paul J. Seelig.

Marre, Aristide (1897). Glossaire explicatif des mots de provenance malaise et javanaise utilisés dans la langue française. Epinal : Imprimerie Klein & Cie.

Marre, Aristide (1866). Petit vocabulaire des mots malais que l’usage a introduit dans les langues d’Europe. Rome : Imprimerie des sciences mathématiques et physiques.

Boze, Pierre (1825). Dictionnaire francais, malais, hindostan, malgache, persan, arabe et chinois par Pierre Boze, de Martigues (Bnf. Département des manuscrits).

V. SITES

http://pantun.com
http://pantun.usm.my
http://www.pantun-sayang-afp.fr
https://lettresdemalaisie.com

Laisser un Commentaire